[Tuto]Wardriving, Hotspots et Google Earth…

Il existe deux types de wardriving: passif et actif. Le wardriving passif consiste à repérer ou cartographier les réseaux sans-fils en récupérant juste leur SSID. Le wardriving actif consiste lui par contre à cracker les protections de ces réseaux sans fils afin que tout le monde puisse s’y connecter. Bref on a une technique inoffensive et une technique plutot limite. Il faut savoir que vous faites du wardriving passif tous les jours rien qu’en allumant votre PC qui scanne les réseaux Wifi à proximité, excepté que lui, n’enregistre pas les coordonnées GPS. Je vais ici parler du wardriving passif (qui d’ailleurs n’est pas vraiment du hacking au sens informatique du terme) en abordant son utilité.

Je vis dans une ville étudiante qui compte environ 30 000 étudiants. Tous ces étudiants ont pour la plupart un grand besoin d’un accès à Internet, même temporaire, ne serait-ce que pour l’inscription auprès de services, Espaces Numériques de Travail, ou pour réserver des livres dans les Bibliothèques Universitaires. Seulement on dira ce qu’on veut, tous les étudiants ne roulant pas sur l’or, un abonnement Internet à 30€/mois peut peser lourd sur leur budget. Conscient de ce problèmes ,les universités, bibliothèques et autres lieux étudiants commencent à se doter de points Wi-Fi gratuits. Les hotspots c’est très bien car cela permet donc de se connecter gratuitement mais pas n’importe où. C’est là que la fameuse technique du wardriving passif entre en jeu. Elle va permettre de réaliser une carte contenant tous les hotspots wifi accessibles à tous. Attention: par accessible à tous j’entends bien sûr les réseaux publics et les hotspots types SFR ou Free et pas les réseaux privés (même si chez vous clé WEP rime avec réseau public! ).

Tout le monde peut participer à la réalisation de cette carte avec un simple smartphone ou bien sur pour les plus chanceux avec un PC relié à un GPS. Ceci dit le principe étant que ce soit facile à faire je doute que la solution du PC relié au GPS soit bien adaptée mais avec une voiture pourquoi pas, après tout c’est comme ça que le wardriving à commencé!Que ce soit clair je vais ici montrer un moyen de faire du wardriving utile avec pas grand chose. Oubliez les solutions (pas si) complexes du type PC+GPS+NetStumbler+antenne directionnelle !

Déjà pour commencer il nous faut une plate forme qui propose des cartes gratuites… Vous me voyez venir ? On va utiliser Google Maps! La représentation des données sur Google Maps se fait à l’aide de fichiers KML ou KMZ. Il nous faut donc un logiciel pour smartphone qui puisse scanner les réseaux à proximité, noter leurs coordonnées GPS et exporter le tout en KML ou KMZ. Donc pour résumer on ne va pas éditer des cartes à proprement parler mais plutôt des fichiers contenant des infos qui viendront se superposer à Google Maps. La meilleure façon d’ouvrir un fichier KML reste Google Earth que l’on peut télécharger ici.

Afin de ne pas se retrouver avec plusieurs dizaines de fichiers KML à ouvrir un par un on les regroupera tous au fur et à mesure de l’avancée du truc dans un fichier KMZ sorte de zip de KML.

Passons maintenant aux applications disponibles sur nos smartphones. Pour Android on a wardrive et WiGLE WiFi. Ces deux applications sont disponibles en effectuant une recherche sur l’Android Market ou, plus pratique via les QR codes ci dessous:

QR Codes

Pour l’iPhone il y a une appli payante qui s’appelle Wifi Where qui peut, je crois, exporter en KML.

Pour cette fois je vais vous montrer comment faire avec wardrive et une fois que le principe est compris c’est à peu près le même système pour d’autres applis.Donc une fois wardrive installé vous le lancez et le service va démarrer et commencer à scanner et noter les réseaux à proximité au fur et à mesure de vos déplacements.

Donc normalement cela vous donne ça :

Si pour l’instant vous ne voyez que des points de couleurs différentes sachez que wardrive enregistre bien sûr les SSID et le type de protection. On voit bien ici mon trajet à proximité de l’université. Maintenant il faut exporter le tout au format KML:

Ces options sont disponibles via la touche « menu » de votre smartphone Android.

L’export se fait assez rapidement. On voit qu’ici j’ai croisé 665 réseaux wifi différents !

Une fois notre KML créé il faut le récupérer pour le traiter. Pour cela vous n’avez qu’à brancher votre smartphone sur le PC en mode Lecteur de disque et récupérer le fichier wardrive.kml situé à la racine de la carte mémoire.

Nous avons parlé d’effectuer une carte des hotspots gratuits et non de tout les réseaux Wi-fi environnants. On va donc devoir éditer notre fichier KML pour supprimer les réseaux des particuliers et ne laisser que ceux que l’on veut. Pour ce faire on va utiliser NorthGates’ KML Editor. On ouvre donc notre KML avec ce programme et on supprime tout simplement les infos indésirables qui d’ailleurs ne feraient qu’alourdir la carte. Il n’y a juste qu’à supprimer les sections WEP et Closed comme ci-dessous:

Ensuite vous enregistrez le fichier et vous avez entre les mains votre premier KML prêt à être utilisé qui devrait vous donner ça une fois ouvert dans Google Earth.

Maintenant il faut créer un KMZ afin de pouvoir ajouter au fur et à mesure vos futurs KML. Pour cela il suffit d’ouvrir vos KML dans Google Earth et sélectionner le dossier dans lequel il s’ouvre puis d’enregistrer ce dossier:

Cela peut paraître un peu fastidieux à faire chaque fois que l’on veut ajouter un KML mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé, si vous en connaissez un autre faites le moi savoir. Une fois le KMZ créé vous n’aurez qu’à l’ouvrir ainsi que le fichier que vous voulez lui ajouter et répéter la manipulation.

Voilà ! Vous pouvez maintenant vous balader dans les rues avec votre appli qui tourne et vous pourrez commencer tous ensemble à créer une carte des hotspots gratuits de votre ville !

Articles Similaires:

  • http://www.wifeee.fr franck

    Voila un projet qui m'interresse au plus haut point, mais il existe déja des applis regroupant les hotspots Free ou Neuf, ne penses tu pas etre redondant ???

    • http://www.gizeek.com Thomas

      Je ne pense pas être redondant car après tout Free et SFR sont loin d’être les seuls a proposer des hotspots gratuit il faut penser aux FON aux hotspots Noodo, etc…
      Et puis après tout je donne cette technique à titre indicatif libre à chacun de l’essayer ou non.

  • TraitPlat

    C'est un peu tard mais le QRcode de wardrive android n'est plus dispo ainsi que wigle wifi.
    Cependant ils sont tout les deux dispo sur google play (ou sur le site androidzoom)

    • gizeek

      Merci de l'info !